paire de cabinets de boulle
vendu par la galerie Kraemer à la compagnie d'assurance Axa.

 

Cette paire, vendue au prix de 30 millions de francs, aujourd'hui au siège d'axa, à l' hôtel de la vaupalière est en réalité un faux fabriqué au début des années 80.

Mr Ronfort et Augarde avaient à l'époque, réalisé une expertise de complaisance pour la galerie Kraemer , en se basant sur la dendrochronologie, analyse permettant de dater les bois.
Une analyse scientifique ne suffit pas ,car en l' occurrence, les malfrats ont utilisé du bois ancien.

Contacté par téléphone, Axa confirme à ce sujet, qu' une procédure judiciaire est en cours.

J 'avais, il a 5 ans alerté le syndicat national des antiquaires, en vain.

Une interview dans le journal internet artcult , parlant de ces cabinets et incitant axa ,à les faires expertiser sérieusement, avait été publiée l' année dernière.

J' ai également alerter les services de l' ocbc, sur cette escroquerie, en février 2016. Ce service travaille remarquablement et les prochains mois seront ,
je pense des mois d' actions et de publications.